Comment fonctionne le bonus-malus dans une assurance auto ?

Publié le : 02 mars 20236 mins de lecture

Vous souhaitez optimiser la franchise en assurance auto, connaître le fonctionnement du bonus-malus et en tirer le meilleur parti ? Vous vous interrogez sur les tarifs pratiqués et les conséquences sur votre budget ? Nous vous offrons un aperçu du bonus-malus et des moyens pour réduire ses impacts sur vous.

Le bonus-malus : qu’est-ce que c’est ?

Le bonus-malus est un système par lequel le coût des assurances auto est réévalué en fonction de la fréquence des sinistres dont vous êtes responsable. Un coefficient est appliqué annuellement à votre cotisation d’assurance, appelé coefficient évolutif. Le coefficient de départ est de 1,00 et peut subir des hausses ou des baisses, jusqu’à 3,00 selon le nombre de sinistres déclarés sur votre assurance auto.

En quoi consiste le système bonus-malus ?

Le système bonus-malus est appliqué chaque année aux contrats d’assurance. Il est directement intégré dans votre cotisation, et se calcule de manière simple en multipliant le coefficient évolutif à votre tarif d’assurance initial. En tant que conducteur responsable, votre coefficient peut être amélioré si vous vous engagez à respecter des règles de conduite rigoureuses et si vous n’avez pas d’accidents. Mais si les appels à votre compagnie d’assurance sont fréquents en raison de sinistres de votre responsabilité, votre coefficient appliqué sera aggravé, entraînant une augmentation significative du coût de votre assurance auto.

Les différentes classes de bonus-malus

Elles vont de 0 à 12 et sont divisées en classes :

  • 0 à 3,50 = Bonus
  • 3,51 à 7 = Bonus-malus neutre
  • 7,01 à 10,5 = Malus
  • 10,51 à 12 = Malus fort

Le coefficient appliqué à votre contrat est indiqué sur votre relevé d’informations. Le principe est le même chez les compagnies d’assurance ayant le statut d’organisme social, mais il varie sensiblement d’un organisme à l’autre.

Comment est calculé le bonus-malus ?

Le coefficient de départ

C’est le coefficient de base appliqué à votre contrat. Il est égal à 1.00 pour chaque processus et est appliqué en début de contrat.

La variation annuelle du coefficient

Le coefficient peut varier chaque année selon le nombre et le type de sinistres que vous avez déclaré pour votre assurance auto. Le coefficient augmentera progressivement à chaque sinistre déclaré, et ce, jusqu’à ce que votre coefficient atteigne le seuil maximum de 3,00. Chaque compagnie a son propre système de calcul pour le bonus-malus et revérifie le coefficient à chaque année.

Le calcul du bonus-malus en cas de sinistre

Il se fait de manière simple : votre coefficient de base est multiplié par le coefficient évolutif. Par exemple, si votre coefficient initial est de 1,50 et que votre coefficient évolutif est de 4,00, vous obtiendrez alors un coefficient de 0,60 : 4×1,50 = 0,60.

Les conséquences du bonus-malus sur le prix de l’assurance

Les tarifs d’assurance

Les tarifs d’assurance sont en fonction du coefficient bonus-malus avec, à chaque fois, une augmentation ou une réduction pour chaque point du coefficient. Plus le coefficient bonus-malus est bas, plus votre assurance auto sera chère et à l’inverse plus votre coefficient est élevé, plus votre assurance auto sera économique à votre charge.

Les impacts sur le budget de l’assuré

Les changements du coefficient bonus-malus sont récurrents pour l’assuré habitant : les sinistres responsables sont pris en compte et le montant de votre assurance peut donc beaucoup varier d’une année sur l’autre. Vous devez être vigilant et utiliser un simulateur d’assurances en ligne pour comparer entre les différentes offres de compagnies d’assurance et choisir la plus avantageuse.

Comment améliorer son bonus-malus ?

Les bonnes pratiques pour éviter les sinistres

Vous portez un regard vigilant sur l’état de cotre véhicule et sur votre conduite ? Un véhicule régulièrement entretenu et une conduite encadrée par des règles de sécurité vous met dans une situation favorable pour améliorer votre coefficient bonus-malus. Pour que tous ces éléments soient pris en compte, évitez les infractions et les excès de vitesse pour ne pas générer de points sur votre permis et présenter un meilleur profil à votre assuré.

Les astuces pour récupérer des points

Vous avez perdu des points sur votre coefficient bonus-malus ? Vous pouvez les récupérer grâce au cumul d’un an sans sinistre. Si vous n’avez déclaré aucun sinistre durant plus de douze mois consécutifs, votre coefficient évolutif sera revu et vous aurez la possibilité de récupérer les points perdus. D’autres moyens pour recouvrir des points peuvent être mis en place, sous réserve d’avoir un profil sain avec votre compagnie d’assurance.

Les particularités du bonus-malus pour les jeunes conducteurs

Le fonctionnement spécifique pour les nouveaux conducteurs

Si vous avez moins de 25 ans, vous faites partie des conducteurs à risque. Pour ces jeunes conducteurs, le coefficient de départ s’appliquera à 2,50 ou 3,00 pour chaque contrat et ne baissera que très rarement pour certaines compagnies d’assurance. Les jeunes conducteurs pouvant regarder leurs cotisations s’envoler automatiquement en cas de sinistre. Même les petits sinistres responsables sont susceptibles d’accroître le coefficient.

Les options pour réduire le coût de l’assurance

Des solutions existent pour réduire le coût de l’assurance auto pour les jeunes conducteurs. Une démarche recommandée est de souscrire à une assurance auto temporaire pour limiter le nombre de kilomètres parcourus. Vous pouvez également souscrire à une assurance minimum et un bouquet de garanties complémentaires pour obtenir un tarif plus adapté à sa conduite. N’hésitez pas aussi à faire des comparatifs sur des sites spécialisés pour trouver le contrat d’assurance le plus adapté à votre profil.

Plan du site